Leurs écrits nous parlent (7): Austérité: 25 millions d’Européens dans la pauvreté d’ici 2025

Je suis tombée récemment sur un article Belge en feuilletant mes pages web (le lien ici). Je vous en livre quelques extraits.

Dans un rapport publié la veille de la réunion des ministres européens des Finances à Vilnius, Oxfam estime que les politiques d’austérité pourraient plonger de 15 à 25 millions d’Européens dans la pauvreté d’ici 2025. (…)

(…)L’organisation internationale souligne que les mesures d’austérité mises en place à la suite du sauvetage des banques ont « surtout pour effet d’aggraver la pauvreté et les inégalités« . « Les seules personnes à bénéficier de l’austérité sont les 10 % les plus riches de la population européenne, qui ont vu leur fortune s’accroître », dénonce Xavier Declercq, directeur politique chez Oxfam. (…)

(…) Le chômage atteint un niveau record dans de nombreux pays européens, les femmes et les jeunes étant les plus durement touchés, observe également Oxfam.

(…) « La gestion de la crise économique en Europe menace de démanteler les droits sociaux acquis depuis des dizaines d’années », conclut Xavier Declercq.

(…) « Nous invitons les États membres de l’UE à défendre un nouveau modèle économique et social qui investit dans l’humain, renforce la démocratie et mène une fiscalité équitable », préconise Oxfam, pour éviter que l’histoire ne se répète.


On voit depuis quelques années des jeunes (et des moins jeunes) se nourrir dans nos poubelles. Des étudiants, des réfractaires au système de sur consommation, mais aussi des personnes âgées vivant en dessous du seuil de pauvreté.
Lavoisier a bien dit que « rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme ».
Mais de là à transformer en repas les déchets des poubelles de luxe, des restaurants haut de gamme, les invendus de nos hypermarchés,…

J’espérais que ces temps étaient révolus. Bientôt, à ce rythme, nous ré-enverrons nos indigents dans des « colonies pénitentiaires agricoles » creuser des caves, des tunnels, travailler dans les champs pour un bol de soupe ! Cf : Cent terreurs sous la terre, Nouvelles histoires vraies en Languedoc-Roussillon, Hubert Delobette.

Christine Souque

En passant | Cet article a été publié dans Leurs écrits nous parlent. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s