Dans notre programme: un jardin public à Miémart

Notre projet prévoit de redonner de l’oxygène à Roquemaure. Nous pensons qu’il faut que les Roquemaurois puissent disposer d’endroits agréables où pouvoir se promener et profiter de la ville pour qu’ils aient l’envie d’y déambuler. Cela implique des espaces où seuls les piétons puissent accéder et des zones de circulation protégées des véhicules. Une des premières actions que nous comptons mettre en œuvre est l’aménagement d’un jardin public à Miémart ouvert sur le centre de village.

Actuellement, les piétons ne peuvent accéder à Miémart que par le pont de pierre en passant vers les halles. Cet accès est partagé avec les véhicules. De même, le jardin est coupé par une voie de circulation des véhicules qui permet d’accéder aux stades.

Notre projet prévoit de déporter l’accès des véhicules vers le Nord des stades afin de faire un jardin public totalement dédié aux piétons. Nous voulons aussi réaliser une passerelle piétonne par-dessus le bras mort du Rhône entre le jardin botanique situé derrière la digue et le jardin public.

L’image ci-dessous permet de se faire une idée de ce que pourrait être un jardin public au Nord du village.

AMENAGEMENT JARDIN DE MIEMART

Sur le parking de la Pousterle, nous prévoyons de réaliser un passage piétonnier sécurisé, fleuri et planté de petits arbustes qui permette d’aller du centre ville vers le jardin public de Miémart. Nous voulons également à terme, permettre la circulation piétonne autour du plan d’eau situé à l’Est de la future passerelle.

Nous pensons que des jardinières fleuries suspendues sur les halles permettraient d’embellir cette partie du village.

De même, entre le Parking de la Pousterle et la place de la mairie, dans le bâtiment désaffecté que la municipalité sortante est en train d’exproprier, nous pensons qu’il serait bien de déplacer l’office du tourisme (dans cet endroit plus central et plus visible), d’y prévoir des expositions d’art et d’artisanat temporaires. La police municipale pourrait également être déménagée dans ce bâtiment, position plus centrale et dans l’esprit de la police de proximité que nous voulons.

A terme, mais cela ne pourra être fait sur une seule mandature (il faut cependant communiquer sur ce que pourrait devenir notre ville à échéance plus longue), nous pensons qu’il faut ouvrir le village vers le Sud par la création d’un autre jardin public dans la zone médiathèque, école primaire, foyer du troisième âge avec la possibilité de réaffecter la caserne des pompiers qui un jour déménagera et les locaux de l’ancienne école pour créer un pôle culturel et d’échange entre les générations. Cela nécessitera la réorganisation des écoles, mais des projets existent déjà en ce sens.  Ce réaménagement pourrait permettre l’ouverture d’une circulation piétonne de la place de la Pousterle à la salle des fêtes « la Cantarelle » et le rapprochement du centre ville à la zone de parking du Sud du village.

En passant | Cet article a été publié dans notre programme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s