Dans notre programme, une régie publique de l’eau

Roquemaure est liée avec la SAUR par un contrat de délégation de service publique pour la production et la distribution d’eau potable jusqu’au 31 Décembre 2016. Dans le cadre de ce contrat, le délégataire a en charge l’exploitation, l’entretien et la surveillance des installations hors :

     Les déplacements et renforcements de canalisation et accessoires

     Le renouvellement et les extensions de conduite au-delà de 6ml

    Les mises en conformité avec la règlementation

    Les travaux d’entretien et de maintenance des ouvrages de captage de l’eau

Le renouvellement des ouvrages de génie civil, bâtiments et leurs toitures

    Les espaces verts et voies de circulation internes aux ouvrages.

Le délégataire n’est donc pas considéré comme responsable des pertes d’eau potable puisque le remplacement des réseaux (au-delà de 6ml, en cas de fuite avérée) n’est pas à sa charge.

Le rapport annuel de l’année 2012 indique un rendement du réseau de distribution de 64,8%. Plus clairement, pour une production de 426 924 m3 produits, 150 202 m3 ont été perdus. Plus du tiers.

D’autre part, la longueur du réseau d’eau potable à Roquemaure est de 40 800 mètres linéaires. En 2010, 880 ml ont été remplacés, en 2011 254 ml et en 2012, 0 ml. Soit un taux de renouvellement de 378 ml par an. Autrement dit, à ce rythme là, il faut prévoir 107 années pour renouveler l’ensemble du réseau. Cela explique pourquoi plus du tiers de l’eau produite se retrouve perdue dans le sol.

D’autres communes, en France, ont été confrontées à ce problème. Un certain nombre ont fait le choix de reprendre à leur charge la production et la distribution d’eau potable. Toutes celles qui ont fait ce choix ont pu obtenir une baisse des prix pour les usagers tout en augmentant leur tôt de remplacement des conduites. Elles sont rentrées dans un cercle vertueux et écologique. L’argent des consommations, qui ne rémunérait plus en partie les actionnaires des sociétés d’affermage de l’eau, a été redistribué vers les usagers par la baisse des prix et mieux investi dans le renouvellement des canalisations. Le renouvellement de ces canalisations a permis d’avoir moins de fuites, par conséquent de rediriger l’argent économisé vers le remplacement d’autres conduites qui a permis de faire encore des économies. Sans compter, que les produits chlorés, non gaspillés, n’ont plus pollué les sols.

Sans compter que les services dus par le délégataire SAUR ne sont pas à proprement parlé des plus satisfaisants. Une vingtaine d’adduction plomb ne sont toujours pas changées (aucune opération faite en 2012) alors que des usagers les réclament depuis 2001. L’eau potable est couleur rouille rue Placide CAPEAU. L’eau a souvent un goût de chlore qui rend les pâtes cuites immangeables. Depuis septembre 2012, des surpressions ont été constatées par les usagers, une pétition envoyée au délégataire et rien n’a été fait.

De Mars 2014 à Décembre 2016, nous avons largement le temps que soit créée une association d’usagers pour tenir compte de leurs désidératas, de faire des choix et d’organiser une transition vers une régie municipale. Une concertation pourra même être menée avec d’autres communes de l’intercommunalité actuelle ou future pour créer une synergie.

Dans le cadre de cette évolution, nous prévoyons de mettre en œuvre la gratuité des premiers mètres cubes d’eau indispensables à la vie. Il ne s’agira plus de faire l’aumône à ceux qui ne peuvent payer. Tout le monde aura droit à ces premiers m3 gratuits. Cela sera réalisé en concertation avec les associations d’usagers et rendu possible parce que tout le monde bénéficiera d’une baisse des tarifs lors du basculement.

Et à ceux qui pensent que la gestion publique coûte plus cher que la gestion privée, nous citons deux exemples :

      Le coût de fonctionnement de la Sécurité Sociale s’élève à 7% des cotisations prélevées ou des versements effectués. Pour 100€ de cotisation, la sécurité sociale rembourse 93 €. Celui des assurances complémentaires privées est de 20%. Les 13% de différence sont versés en dividendes aux actionnaires

Concernant l’écotaxe que le gouvernement a ajourné, alors que pour la première fois depuis la révolution, le prélèvement de l’impôt a été confié à une entreprise privée, c’est 20% des montants prélevés qui sont rétrocédés à cette entreprise. Le taux de recouvrement de l’impôt en France est l’un des meilleurs du monde puisqu’il est d’à peine 1%. 19% de différence…un vrai scandale.

En passant | Cet article a été publié dans notre programme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s