Christine SOUQUE

photo Christine

Je suis Roquemauroise de naissance, comme une grande partie des femmes de la famille.

Mon père est arrivé d’Espagne en 1933 avec ses parents et sa sœur. Il avait 3 ans et a fait pratiquement toute sa vie à Roquemaure

Mariée depuis bientôt 34 ans avec un Toulonais-Bagnolais, je suis maman de trois enfants de 30, 28 et 27 ans. Ils ont décidé, pour le moment, de vivre au village, mais je comprendrais leur choix d’en partir si nous ne faisons rien pour le redynamiser, donner envie aux jeunes de s’y projeter.

                                           

 J’ai fait le choix d’intégrer la liste l’Elan Citoyen pour les valeurs de partage et d’intégrité des gens qui la composent.

Spectatrice plutôt qu’actrice, malgré mon implication au Sou des Ecoles et dans une association sportive, j’ai maintenant le temps et la volonté de m’impliquer pour notre commune.

Passionnée par l’histoire de Roquemaure, de ma région et du vin, je veux redonner à notre commune, avec l’aide d’une équipe soudée et les villageois, un dynamisme touristique et donc pourvoyeur d’emploi. Nous avons un passé très riche et un grand potentiel.

Redonner aux touristes de passage l’envie de s’y arrêter quelques jours, de faire que Roquemaure soit le point de départ de leurs visites vers Le Pont du Gard, Avignon, Orange, la Camargue, les Cévennes, Nîmes,….

Et puis j’aimerais aussi qu’un jour, tout le monde puisse se déplacer comme il veut dans son village, sans l’aide d’une tierce personne.

 

Se rendre  à la mairie sans risquer de se luxer une épaule ou se retrouver coincée entre deux portes.

Pouvoir discuter avec les secrétaires de mairie sans être cachée par un comptoir trop haut quand on est assis dans un fauteuil roulant.

 

Aller au centre-ville sereinement, où tous ces trottoirs bancals (même pour les valides), ces marches et autres chausse-trapes sont de vrais pièges pour les handicapés,  qu’ils soient en fauteuil, avec des béquilles ou une simple canne.

 

Avoir un banc (ou deux) sur la place de la mairie (et ailleurs) pour se reposer quand on fait ses courses….  

Pour quand on le cœur fatigué, qu’on est un peu trop vieux (ou pas) pour marcher longtemps…

Pour quand on est jeune maman, ou nounou, avec poussette et qu’on aimerait se poser un peu…

 

Ce n’est pas un rêve utopiste.

 

Je veux que Roquemaure retrouve son âme d’antan, que notre présent soit heureux tout en préparant un futur viable pour les générations à venir.

 

Je veux que nos enfants soient fiers de dire : j’habite à Roquemaure, un village où il fait bon vivre, ensemble.

En passant | Cet article a été publié dans les candidats. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s