Marie-Françoise COURBIS

???????????????????????????????

Née le 16 Juillet 1943 à Tréguier dans les Côtes d’Armor, j’ai vécu de 1945 à 1979 dans Paris et sa banlieue. Je suis divorcée, mère de 2 garçons (50-43 ans) et grand’mère de 5 petits enfants.

 

Entrée dans la Fonction Publique en mars 1962, mariage en 1963, séparation en 1971, je me suis occupée de mes enfants, seule.  De 1971 à 1974 j’étais fonctionnaire le jour et chroniqueur à l’ORTF le soir.

 

Paris était mon lieu de travail, à Saint-Denis était  mon domicile. Les fréquentations de banlieue dionysiennes de mes fils m’ont fait craindre le pire. Aussi lorsque l’opportunité d’une mutation à Avignon s’est présentée, je l’ai saisi à bras le corps et en Août 1979 j’étais avignonnaise.

 

Il est vrai que je connais mieux Sauveterre que Roquemaure où nous avions une maison depuis 1950, mais 2km8 c’est quoi ?

La porte à côté, nous les faisions à pieds…

Puis nous y avions de la famille, donc ,fêtes de famille, fêtes votives, majorettes dont maman à créer la première troupe et fanfare où un de mes fils jouait du clairon.

Ce même fils a la sclérose en plaques et circule en fauteuil…c’est en le voyant galérer que j’ai pris conscience que ce village était semé d’embûches pour les personnes fragiles, les personnes âgées et les handicapés.

 

Retraitée de la fonction publique depuis 2003 je n’envisageais pas ma retraite à rester sans rien faire. J’ai donc œuvré dans un centre social en Avignon où je  donnais des cours d’alphabétisation et étais bénévole dans une association qui intervenait dans les écoles pour faire connaître l’obésité et comment y remédier.

 

Puis par un autre concours de circonstance je suis arrivée à Roquemaure en 2004. Pas question que je reste de nouveau sans rien faire.

 

J’ai toujours aimé le chant : direction la chorale «Cantabella».

J’aime les animaux et les enfants : direction « Le mas de la Gallinière » où je suis animatrice bénévole et essaie d’inculquer aux enfants ce que sont les animaux, la nature, la faune, la flore et notre vie d’enfant.

J’aime les autres : la « Boutique alimentaire » m’a ouvert ses porte.

Par passion, j’ai fait des recherches sur les arts et traditions populaires sur le plan national et fait mes études en histoire de l’art et du costume. Cette passion perdure, je suis passionnée par l’histoire en général d’où mon implication dans la commission «Histoire et Patrimoine» à l’Office du tourisme.

 

J’ai pris conscience que j’avais peut être un autre rôle, un autre investissement à jouer.

Celui de participer à la vie de ma ville de façon à ce qu’elle resplendisse à nouveau, qu’elle rebondisse, soutenue pour cela par toutes et tous les Roquemauroises et Roquemaurois que nous sommes.

En nous concertant, en avançant, en s’ouvrant, en gardant nos valeurs, en défendant nos droits et devoirs de citoyens, ENSEMBLES.

Cet Élan Citoyen nous en avons besoin, ne serait-ce que pour redynamiser notre village.

En passant | Cet article a été publié dans les candidats. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s